Search
  • IDEAL-MIGRATION

Le phénomène du trafic de migrants


Aujourd’hui, un grand nombre de victimes de traite sont des migrants. Le passage légal d’un pays à l’autre est soumis à des conditions difficiles à remplir, ce qui favorise le trafic de migrants.






Quelle est la différence entre la traite d'êtres humains et le trafic de migrants ?


La traite d’être humain désigne le recrutement, le transport, le transfert, l’hébergement ou l’accueil de personnes, par la menace de recours ou le recours à la force ou à d’autres formes de contrainte, par enlèvement, fraude, tromperie, abus d’autorité ou d’une situation de vulnérabilité, ou par l’offre ou l’acceptation de paiements ou d’avantages pour obtenir le consentement d’une personne ayant autorité sur une autre aux fins d’exploitation. (United Nations Office on Drugs and Crime).

Le trafic de migrants est un crime qui implique l’assistance à l’entrée illégale d’une personne sur le territoire d’un Etat duquel cette personne n’est ni un ressortissant ni un résident, en vue d’obtenir une contrepartie financière ou tout autre bénéfice matériel. (United Nations Office on Drugs and Crime).








En 2016, au moins 2,5 millions de migrants ont été introduits clandestinement, générant des bénéfices de près de 7 milliards de dollars pour les passeurs (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime).

La vulnérabilité des victimes


Les victimes du trafic se trouvent dans des situations de grande vulnérabilité ( dette envers le passeur, détresse économique et sociale…).

Les migrants sont souvent loin de chez eux, dans un pays où ils ne sont jamais allés et ne connaissent personne. Il s'agit donc d'une cause importante de vulnérabilité pour les migrants en situation irrégulière. De plus, nombre d’entre eux ne connaissent pas la langue et les habitudes culturelles des pays de transit et de destination.


Les passeurs avec lesquels ces migrants sont liés peuvent donc exploiter cette vulnérabilité à des fins de traite. Par ailleurs, la dépendance des migrants vis-à-vis des passeurs augmente considérablement le risque d'abus.


Des actes de violence et d’autres crimes peuvent être commis contre les migrants clandestins.


-> Violences, exécutions sommaires, exploitation sexuelle, travail forcé, servitude domestique, esclavage, torture...


Les facteurs déterminant la demande de trafic :

  • Les besoins de migrer en raison des conflits armés, des circonstances politiques, de la persécution.

  • Les réglementations et restrictions de mobilité

  • Le recrutement des passeurs et la pression de la communauté

  • Les raisons économiques

  • Les procédures longues et coûteuses pour obtenir des documents de voyage réguliers

  • Le marketing et la désinformation pratiqués par les passeurs


Les services fournis par les passeurs :

  • Transport, guidage et accompagnement lors du franchissement irrégulier de la frontière

  • Hébergement le long du parcours

  • Informations

  • Documents de voyage (contrefaits, faux, obtenus frauduleusement…)

Source : UNODC





0 views

©2020 by IDEAL-M. Proudly created with Wix.com