Search
  • IDEAL-MIGRATION

Le rôle du smartphone et des réseaux sociaux dans le processus d’intégration des migrants irrégulier



Les réseaux sociaux sont sans doute la grande révélation du XXIème siècle. Ils ont rendu les relations interpersonnelles plus faciles, surtout quand nous sommes loin de ceux qui font partie de nos vies. C’est ainsi pour les migrants, qui s’en servent pour garder le contact avec leurs proches restés dans leur pays d’origine. Grâce à eux, ils maintiendront les liens avec leurs famille et amis, prendront de leurs nouvelles et les informeront sur leur situation en parlant directement avec eux. Via les réseaux sociaux, ils pourront aussi se renseigner sur l'endroit où ils vont migrer.


Les réseaux sociaux sont aussi utiles aux migrants pour une meilleure intégration dans les pays d’accueil.


Pourquoi les migrants passent-ils tellement de temps sur leurs smartphones?


Les migrants ont parcouru des milliers et des milliers de kilomètres en laissant derrière eux des parents, des amis, des proches… Il est absolument primordial pour eux de posséder un téléphone portable afin d'être en contact avec ceux qui sont restés au pays.


Si on y pense bien, nous mêmes nous faisons pareil sans avoir dû faire un voyage du genre. Combien de fois communiquons-nous pendant la journée avec nos proches, via les réseaux sociaux, pour les informer, les calmer ou pour rassurer ceux qui se soucient de nous? Nous les appelons pour leur communiquer que nous sommes bien arrivés quelque part ou juste pour leur raconter ce qui nous arrive, nos peurs, nos angoisses, nos déceptions, mais aussi pour écouter leurs problèmes.


Il est donc facile d'imaginer combien le portable est indispensable pour les migrants. Ils sauront à tout moment si leur village a été attaqué ou pas, si leurs parents sont en bonne santé et en sécurité… Cet outil deviendra une partie d’eux, ils ne pourront plus s’en priver.


Loin d’être considéré comme un article de luxe, le téléphone mobile est actuellement un bien de première nécessité. La rhétorique de ceux qui accusent les migrants d’avoir les moyens suffisants pour acheter un smartphone comme s’il s’agissait d’un produit de luxe n’a donc aucune valeur.


De la même façon, malgré les conditions difficiles de certains pays africains, une étude faite par Medianet nous montre que 37,5% de la population africaine totale est connectée. Cela représente 10.9% des internautes dans le monde. Cependant, les usagers utilisent souvent des vieux téléphones et le continent africain est toujours à la traîne en termes d'accès à Internet et de vitesse de la connexion.


Quel est le rôle des réseaux sociaux dans l'intégration des migrants?


Les réseaux sociaux permettent aux migrants de mieux s'intégrer dans la nouvelle société où ils se trouvent. A travers eux, ils pourront s’informer de ce qui se passe dans leur pays d’accueil, ils pourront rejoindre des groupes virtuels de migrants afin de coopérer et de s'entraider. Grâce à ces outils, ils pourront aussi suivre les différentes pages d’infos créées pour les renseigner en temps réel.


A travers les réseaux, ils pourront se faire de nouveaux amis, originaires du pays d'accueil, ce qui sera un point fort dans leur processus d’intégration.


Quels sont les réseaux sociaux les plus utilisés par les migrants?


Facebook est le réseau le plus utilisé. Il leur servira pour voir ce que leurs proches postent, pour obtenir des infos, pour mieux coopérer entre eux. Whatsapp est utilisé à des fins plus personnelles, pour communiquer directement, par message ou appel, avec leurs proches et amis. Instagram, un peu moins utilisé que Facebook, est aussi un média très populaire. Linkedin, le réseau professionnel par excellence, est la plateforme la moins utilisée.


Dans ce contexte, le téléphone portable devient un outil fondamental pour les migrants, non seulement comme support émotionnel mais aussi comme une aide pour mieux comprendre le monde dont ils font partie dorénavant. Au-delà de partager des opinions, discuter sur l'actualité ou gérer leur vie sociale, les réseaux sociaux sont aussi la première source de renseignements pour aider les migrants à l'intégration, en fournissant des contacts et des informations, formels et informels.






Sources:

Medianet(2018).https://blog.medianet.tn/blog/etude-sur-les-reseaux-sociaux-en-afrique-chiffres-cles-sur-les-connectes-facebook-instagram-et.


2 views0 comments

©2020 by IDEAL-M. Proudly created with Wix.com